Est-ce le début de la fin pour les netbooks ? IHS en est persuadé et prédit leur extinction d’ici deux ans.

3,97 millions de netbooks devraient être vendus cette année. C’est 72% de moins qu’en 2012. Et le plongeon est encore plus vertigineux si on compare les ventes de 2013 avec celles enregistrées en 2010, année où elles avaient atteint les 32,1 millions d’unités. Depuis, la sphère « netbook » a implosé et sa fin semble inévitable.

Pour 2014, IHS ne prédit que 264 000 ventes au mieux. Et en 2015, le niveau sera proche de zéro. Craig Stice d’IHS, rappelle que les netbooks avaient suscité un réel engouement à leur sortie parce qu’ils n’étaient pas chers et qu’ils offraient malgré tout des performances acceptables pour naviguer sur Internet ou gérer ses mails. Mais avec l’arrivée de l’iPad et l’absence de plus en plus criante de fonctions essentielles, les ventes ont commencé à décliner dès 2011 avec un repli de 34%. L’arrivée d’autres tablettes à prix abordables l’an dernier a définitivement mis hors course les netbooks.

Cela dit, c’est tout le marché des PC portables qui souffre de la concurrence exacerbée des tablettes.

HP reste toutefois le numéro 1 du secteur avec 18% de parts de marché, suivi dans l’ordre de Lenovo, Dell, Acer, Asus, Toshiba, Appel, Samsung, Sony et Fujitsu.

tableau-netbook

Source : http://www.itrnews.com