Dashland a voulu évaluer le niveau de sécurité des mots de passe sur Internet en Europe et aux Etats-Unis. Et il s’avère que les français sont encore loin du compte. Très loin même derrière les allemands, champions du mot de passe compliqué. 

Dashlane a mené l’enquête auprès de 70 000 de ses comptes actifs en analysant (de façon anonyme) le niveau de sécurité de leurs mots de passe et les a classés sur une échelle allant de 0 à 100 (le maximum).

Résultat : les internautes allemands arrivent en tête avec un score moyen de 67 points. Les Français font pale figure avec 58 points seulement et décrochent même la palme d’or des mots les plus vulnérables d’Europe derrière les anglais. Quant aux internautes américains, ils arrivent bons derniers du classement mondial avec seulement 52 points.

« Concernant la France, outre ses particularités culturelles, il est nécessaire de pointer du doigt le manque de pragmatisme des pouvoirs publics qui agissent peu sur le front de la sécurité en ligne se contentant surtout de publier des alertes, indique Guillaume Desnoes, Head of European Markets chez Dashlane. On est loin du modèle britannique où le gouvernement a investi 5M£ par an dans plusieurs campagnes ».

En France, les femmes sont plus soucieuses de leur sécurité en ligne que les hommes. La sûreté de leurs mots de passe a été évaluée à 60 contre 58 pour le sexe opposé. Une véritable exception culturelle, car au Royaume-Uni, c’est l’inverse.

En France toujours, les membres de la génération Y (les personnes nées entre le début des années 80 et le début des années 2000) sont ceux qui utilisent les mots de passe les plus difficiles à pirater : les moins de 25 ans obtiennent un score de sécurité moyen de 65 points, et les 25-34 ans de 59. Cette génération a un niveau de maturité supérieur aux autres dans ce domaine.

Le plus étonnant, c’est que les internautes qui sécurisent le plus leurs mots de passe sont paradoxalement ceux qui dépensent le moins sur Internet.

Les utilisateurs sécurisent davantage leurs mots de passe sur les sites professionnels. Viennent ensuite les réseaux sociaux et les sites de loisirs, les sites e-commerce (58) et les sites de logiciels ou de technologie (58). Plus inquiétant : les sites bancaires et financiers bénéficient de mots de passe moins sécurisés (50 points de moyenne). Quant aux sites de voyages, ils constituent les parents pauvres de la catégorie avec 37 petits points.

Au sommet du classement des sites les mieux protégés, on retrouve logiquement ceux qui imposent un niveau de sécurité élevé à leurs utilisateurs, comme Microsoft (1er du classement avec un score de 83), iCloud, Apple, service-public, Paypal, impot.gouv.fr, EDF, Skype etc…

En revanche, les Allocations Familiales, la Caisse d’Epargne, l’Assurance Maladie ou encore Pôle Emploi affichent un niveau de sécurité relativement faible.

 

Source : http://www.itchannel.info/articles/153104/securite-mots-passe-ligne-francais-traine-classement-europeen.html?key=4cda382361c0c18a