Á l’occasion de la journée mondiale de la sauvegarde (le 31 mars), Kroll Ontrack s’est fendu d’une petite étude et a découvert que parmi les personnes ayant subi une perte de données, 60% avaient une solution de sauvegarde opérationnelle à ce moment-là. Sauf qu’elle n’était pas à jour ou ne fonctionnait pas correctement.

Ce n’est pas le tout d’avoir des logiciels de sauvegarde et des systèmes de sécurité dans tous les sens, encore faut-il savoir les paramétrer et les faire fonctionner convenablement. Ce qui n’est visiblement pas le cas de beaucoup de monde.

Kroll Ontrack nous apprend également que 60 % des personnes interrogées utilisent un disque dur externe comme solution de sauvegarde, 15 % un service de cloud computing et 15 % des bandes magnétiques. Mais peu importe la solution choisie, des pertes de données peuvent subvenir dans de nombreux cas, notamment lorsqu’un disque externe est connecté de manière occasionnelle et que la sauvegarde n’est pas automatisée. Même chose quand l’ordinateur est éteint au moment d’une sauvegarde programmée et non configuré pour l’effectuer à un autre moment. Si on ajoute à cela, la possible défaillance du logiciel de sauvegarde, l’utilisation d’un disque dur plein lors de la sauvegarde ou la perte d’un fichier avant la sauvegarde programmée, les risques de pertes de données sont divers et variés.

Aussi, pour une sauvegarde réussie à coup sur, Kroll Ontrack, spécialiste de la question, donne 4 grands conseils :

  • Investir dans une vraie solution de sauvegarde et établir un calendrier de sauvegarde
  • Vérifier que les sauvegardes s’exécutent régulièrement, conformément au calendrier établi
  • Consulter les rapports de sauvegarde pour identifier les erreurs ou les échecs Tester régulièrement les sauvegardes pour s’assurer que les données ont été correctement capturées et que les fichiers sont intacts

Western Digital aussi y est allé de ses petits conseils en vue d’une sauvegarde efficace. Et il y en a 5 :

  • Ne pas attendre qu’il soit trop tard et se procurer rapidement un disque dur, plus volumineux et que les clés USB, CD et DVD
  • Utiliser un logiciel de sauvegarde automatique, le paramétrer et puis l’oublier
  • Conserver des copies en différents endroits
  • Utiliser les services en ligne disponibles pour pouvoir retrouver ses données partout dans le mode
  • Tester son plan de sauvegarde pour être certain que tout fonctionne et que le logiciel n’oublie rien

Source : http://www.itchannel.info